De nombreuses associations ont recours à des outils marketing et à des actions savamment calculées pour attirer les médias. Parmi elles, l'utilisation de la nudité attire forcément l'attention médiatique mais permet-elle d'attirer la sympathie de nouveaux militants et du grand public? A travers deux exemples, les FEMEN et la PETA (People for the Ethical Treatment of Animals), nous verrons qu'il existe des utilisations bien différentes de la nudité pour servir une cause.  

L'utilisation de la nudité par les associations est-elle justifiée?

Nudité crue: l'exemple des FEMEN

Dans le cas des FEMEN, féministes radicales, la nudité est surtout un moyen de faire parler de soi et ne sert pas forcément le message de l'association. Pour un mouvement à vocation féministe, il est même étonnant que le corps des femmes soit utilisé comme une arme. Les FEMEN ne font-elles pas là exactement ce qu'elles critiquent? On a la sensation que l'utilisation de la nudité est donc gratuite et hors de propos par rapport aux objectifs de l'association. Certes la nudité accompagne la stratégie de radicalité et d'actions marquantes choisie par l'association mais elle n'est qu'une provocation pour attirer l'oeil des médias. Une stratégie de l'image choc qui paye puisque chaque action des FEMEN est photographiée et filmée. Cependant l'opinion publique, sûrement choquée par l'exposition de cette nudité vulgaire, paraît se désolidariser peu à peu des FEMEN. La faute aussi peut être à une utilisation systématique et radicale de la nudité qui empêche au grand public de s'identifier aux militantes.

sans-titre

Nudité esthétique: l'exemple de la PETA

Pour la PETA, association de défense des animaux, la nudité est davantage justifiée et l'image s'accompagne également d'un discours avec le slogan "Je préfère être nu(e) que porter de la fourrure". La nudité est également symbolique, représentation des animaux à qui on n'enlève leur "peau", leur fourrure. Les publicités PETA reprennent ce principe depuis une quinzaine d'années et bénéficient d'une bonne image parmi l'opinion publique, d'autant plus que la nudité est photographiée de manière discrète et esthétique. La publicité PETA ne se différencie finalement pas d'une publicité pour shampooing. La nudité n'y est donc pas choquante puisque policée aux normes de la publicité (photographie esthétique, poses des mannequins cachant les parties intimes).

273366-campagne-de-pub-peta-datant-de-1997-637x0-1