ich-bin-desole-pour-nos-amis-allemands

La nouvelle campagne de publicité de Renault "La french touch" joue habilement sur les clichés nationalistes tout en flattant notre ego français. Depuis la célèbre publicité Panzani, en 1964, analysée par Roland Barthes à travers le concept d'italianité, la thématique de la nationalité est récurrente en publicité. Dans le secteur automobile, les clichés sur les nationalités sont courantes, ainsi les voitures allemandes sont réputées pour leur qualité et leur solidité. En 2011, Opel met donc à profit cette image positive des voitures allemandes dans sa campagne de publicité "Deutsche qualität". Pas en reste, le français Renault  riposte avec humour dans la campagne "La Qualité version française". C'est le début d'une série exploitant les clichés  sur les nationalités.                                                

Pour la campagne "French touch", les Allemands ne sont pas les seuls à être parodiés, la marque se moque aussi des Anglais, des Italiens et même des Belges! Reprendre les clichés sur un pays permet d'établir une connivence avec le consommateur. En effet, les clichés sur les nationalités sont tellement présents dans l'imaginaire collectif que les références des publicités Renault sont compréhensibles pas tous. Ainsi, pour la publicité sur les Italiens, le personnage du parrain mafieux italien, bien que stéréotypé, est évocateur. Plus subtilement, la publicité est truffée de références ( l'emploi du mot "Royal" renvoyant à l'importance de la famille royale en Grande-Bretagne, "Déjà qu'on les bat sur les circuit de Formule1 le week end, là ils vont se cabrer", référence à la marque Ferrari dont le logo est un cheval cabré). La trame de chaque publicité est la même, seuls changent l'accent du comédien et les sous-entendus nationales. Une manière pour Renault de tacler ses concurrents européens en jouant sur l'humour! D'alleurs, un spot inédit à la télévision s'attaque aux Belges avec pour slogan principal "Les Belges font beaucoup d’autodérision, mais des autos tout court, je vous pose la question".

Cette campagne de publicité est aussi une manière pour le constructeur automobile de rebondir sur l'actualité socio-économique. Renault montre ainsi que la marque est bel et bien une marque française. un message que Renault veut faire passer, dans la continuité du "made in France" promu par le gouvernement (même si en réalité toutes les voitures Renault ne sont pas construites en France loin de là!).

Petit détail amusant, en Grande-Bretagne, Renault a lancé une campagne de publicité jouant sur l'image de la France à l'étranger (péle-mèle romantisme, baguette et terrasse de cafés)! Ce qui prouve que personne n'est à l'abri des clichés!

           Dans son dernier spot, Renault utlise les clichés sur la France